Les vers intestinaux ne connaissent ni enfants ni adultes, ils peuvent contaminer tout le monde et il en existe des dizaines. Leur contamination se passe par plusieurs voies et engendre d’énormes dégâts pour si leur prolifération est importante. Dans les lignes à suivre, découvrez les types de vers qui existent et quelques astuces de prévention.

Quels sont les différents types de vers intestinaux ?

Il existe une multitude de vers intestinaux. Ils représentent tous des parasites de l’intestin et possèdent un mode de vie aux dépens de l’organisme. Au nombre des vers intestinaux qui existe, il y a :

Les Oxyures

Les Oxyures sont des vers intestinaux très fréquents en France et sont extrêmement dangereux. Ils sont de petits vers ronds et blanc de cinq à dix millimètres de longueur. Ils ont leur origine sur la terre et vont coloniser les intestins dans sa partie inférieure. Une fois à l’intérieur, la femelle pond des œufs au niveau de l’anus qui sont évacués à l’extérieur. Ils peuvent survivre à l’air libre pendant 9 jours minimum et parasitent le plus les enfants.

Ténia ou le ver solitaire

Ce type de vers est aussi très fréquent en France. C’est un ver plat d’une longueur de six à huit mètres. Il contamine l’intestin grêle à l’état de larve. On les retrouve dans les muscles des animaux et il se nourrit dans l’intestin une fois à l’intérieur. Ce type de ver plat est constitué d’anneaux chacun ayant une longueur de 02 cm, plein d’œufs qui sont évacués par les selles après leur détachement.

Les ascaris

Des vers intestinaux très rares en France, ils sont de couleurs roses de 10 cm de long. Ils colonisent l’intestin grêle par voie orale et se nourrissent des différents liquides issus de la digestion. Ce type de ver met le plus souvent son hôte mal à l’aise en provoquant des dysfonctionnements digestifs.

Quelques précautions de prévention

Pour ne pas être à la merci des vers intestinaux, il faut empêcher leur envahissement. Pour ce faire, laver bien les mains de même que les ongles de toute la famille à l’aide d’une brosse douce après chaque toilette. Pour ne pas trop emmagasiner les vers dans l’intestin, garder les ongles courts. En cas de démangeaisons, éviter de gratter l’anus et ce qui importe le plus c’est de se laver correctement l’anus le matin pour se débarrasser des œufs. Avant de consommer un fruit ou légume, rassurez-vous que ces derniers sont soigneusement lavés.