Chaque individu possède une odeur qu’elle soit repoussante ou attirante. Mais le mal gênant concerne le plus les odeurs repoussantes, car elle ne permet pas une bonne harmonie avec l’entourage. Il convient donc de trouver une solution pour l’éliminer. Cet article est pour vous un moyen de lutte contre les odeurs corporelles.

Quelle est la source des odeurs corporelles ?

Pour son bon fonctionnement, l’organisme produire une certaine quantité de chaleur. Cette production de chaleur entraîne la fabrication de sueur. La sueur est une substance indispensable que l’organisme doit libérer. Elle est synthétisée à partir du sang grâce à de toutes petites glandes se trouvant sous la peau. Une fois la production terminée, la sueur est évacuée vers l’extérieur de la peau à travers de petits canaux. Son évaporation permet à l’organisme de garder sa température. Est-ce la sueur qui est nauséabonde ? La réponse est non, cette substance biologique est inodore. Mais qu’est-ce qui est la cause de cette odeur nauséabonde de la peau ? La sueur synthétisée par l’organisme constitue une substance nutritive pour de milliers de bactéries commensales de la peau. Il s’agit ici des bactéries de défense immunitaire. Donc elles ne sont en aucun cas nuisibles. Avec la variation de l’humidité de la peau, ces bactéries se prolifèrent et une fois que la sueur les produit, elle leur sert de nutriment. Après consommation, elles produisent des substances odorantes qui engendrent les mauvaises odeurs.

Quelques astuces pour éliminer les mauvaises odeurs du corps

Les odeurs corporelles lorsqu’elles sont nauséabondes indisposent l’entourage. Pour les éliminer, il existe une multitude de remèdes qu’on utilise. En première position, on peut parler de l’aloe vera. Connu également sous le nom d’aloès, l’aloe vera possède des vertus purifiantes, hydratantes et antiseptiques nécessaires pour le traitement des odeurs corporelles. Il est applicable directement sur la peau comme un gel. Ensuite, il y a l’usage de la pierre d’alun qui est beaucoup plus efficace que l’aloès, car elle régule la transpiration des aisselles. Possédant des propriétés antibactériennes et astringentes, la pierre d’alun est à base de sulfate de potassium et de sulfate d’aluminium qui est soupçonné d’être un facteur du cancer de sein. Il y a aussi la feuille de sauge qui représente un produit naturel de santé de lutte contre les transpirations excessives des aisselles. Elle doit cet effet naturel à sa propriété astringente. Les feuilles de sauge sont généralement utilisées par infusion.